17, rue Petit de Beauverger
77255 BRIE-COMTE-ROBERT
Téléphone : 01-60-62-62-62
Télécopie : 01-64-05-39-29
info@hopital-brie.fr

Nous sommes le 19/08/2017
Il est 18:44
Hôpital.local-brie - 2005


Votre séjour à l'Hôpital 

Pendant votre séjour, l'ensemble du personnel s'efforcera de concilier vos besoins avec les nécessités de la vie communautaire, dans un climat de confiance.

Courrier, téléphone, télévision

Le courrier est distribué tous les jours dans le service sauf le week-end. Vous pouvez expédier votre courrier en le remettant à l’équipe soignante.
Chaque chambre dispose d’un poste téléphonique au chevet du lit. Pour obtenir un numéro de ligne téléphonique direct et personnel, adressez-vous au service des admissions.

Le tarif des communications est établi à 0,15 Euro la minute. Vos communications vous seront facturées à la sortie. Une cabine téléphonique à carte bancaire est également disponible au rez-de-chaussée dans le hall d’accueil. Toutes les chambres sont équipées d’un téléviseur couleur avec télécommande. Ce service payant est géré par le bureau des admissions.

Culte

Chaque service dispose de la liste des représentants de chaque culte. Ils peuvent être agréés dans le cadre de l'aumônerie.

Linge

Il vous est demandé d’apporter votre linge personnel (pyjama, robe de chambre, pantoufles, mouchoirs, serviette de toilette…) qu’il vous appartiendra de faire entretenir par votre entourage. Prévoyez également votre nécessaire de toilette : savon, brosse à dents, dentifrice, rasoir, mousse à raser, peigne ou brosse, shampooing.
Les serviettes de table et gants de toilette sont fournis.

Personne accompagnante

Il est possible de prendre vos repas au sein de l’hôpital sur présentation d’un ticket repas à acheter à l’accueil. Il suffit de prévenir la veille. Si vous le souhaitez, avec autorisation du médecin du service, un proche peut rester à votre chevet durant la nuit. Un lit accompagnant lui sera alors proposé.

Repas

Les repas sont servis aux heures suivantes  :
Les menus sont établis par la responsable de restauration et la diététicienne. Les repas sont élaborés sur place par le service restauration de l’établissement. La diététicienne s’assure de la prise en compte des régimes spécifiques conformément aux prescriptions médicales. L’équipe de restauration confectionne des repas familiaux et traditionnels dans le respect de vos besoins et des exigences en matière de sécurité alimentaire.



POUR VOTRE BIEN-ETRE

Qualité

L’Hôpital Local de Brie-Comte-Robert a entrepris une démarche d’amélioration continue de la qualité. La démarche qualité permet de lever les éventuels dysfonctionnements et fait progresser la coordination des différents secteurs et professionnels pour un meilleur service rendu aux patients et aux résidents.
L’hôpital s’est engagé en 2001 dans la procédure d’accréditation, évaluation obligatoire de la qualité menée par la Haute Autorité de Santé. Il a été accrédité en décembre 2005.
L'hôpital prépare la prochaine certification prévue pour février 2009.

Hygiène

La politique de prévention et de surveillance des infections nosocomiales à l’Hôpital Local de Brie Comte Robert est organisée par le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN).

L’infection nosocomiale est une maladie infectieuse contractée pendant l’hospitalisation. Le risque de contracter une infection nosocomiale est plus important chez les patients nécessitant des techniques de soins lourdes et chez les patients dont les défenses immunitaires sont défaillantes.

Ces infections peuvent être la conséquence de microbes présents chez le patient ou de microbes issus de l’environnement. Dans les deux cas, des mesures préventives qui font l’objet de protocoles suivis par le personnel soignant sont efficaces pour limiter le nombre des infections nosocomiales.

A l'hôpital Local de Brie Comte Robert plusieurs acteurs s'occupent de l'hygiéne :

- Chaque membre du personnel de l'établissement.
- Le corps médical, les cadres de santé, Infirmier (ère)s et le personnel soignant de chaque unités.
- L'Equipe Operationelle d'Hygiéne (EOH) :
¤ Composée de professionels (référents et                                        correspondants en hygiéne).
¤ Puridisciplinaire regroupant des acteurs médicaux et                     parmédicaux de l'établissement.
¤ A pour mission de mettre en oeuvre et d'évaluer les                     actions de lutte contre les infections nosocomiales                             définies par le programmes de l'établissement.
- Comité de Lutte contre les Infections
Nosocomiales (CLIN) :

Instance locale de prévention du risque infectieux (décret n° 99-1034 du 6 décembre 1999 et la Circulaire n° 645 du 29 décembre 2000.
¤ A pour mission la politique de lutte contre les                                 infections nosocomiales dans l'établissement.
¤ Coordonne la prévention et la surveillances des                             infections nosocomiales.
¤ Elabore avec l'Equipe Opérationelle d'Hygiéne (EOH)                 des documents qualité (Fiches techniques) et des                             recommandations relatifs à l'environement du patient.
¤ Effectue et suit la formation du personnel en hygiéne.
¤ Evalue les actions mises en place par un contrôle.

- Un représentant des usagés :
¤ Siége au Comité de Lutte contre les Infections                             Nosocomiales (CLIN) de l'établissement.
¤ Participe a différents travaux ce qui permet d'identifier                 l'information qu'il faudra donner au public et aux                             patients et ainsi adapté le vocabulaire pour rendre                             compréhensible certaines consignes.
- La présidente du Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN) :
¤ Docteur Isabelle MERLIER - Praticien Hospitalier -             médecin responsable du service de Soin de Suite et                         de Réadaptation (SSR).
- Le responsable Qualité - Hygiène et risques :
Frédéric MAIRE.

¤ Il organise, coordonne, forme, développe et assiste le                 personnel en ce qui concerne la qualité, Hygiène et                     risque.
¤ Il a un rôle d'expert dans la prévention du risque                             infectieux.

¤ Son rôle est transversal dans tout l'établissement.
                           
Douleur

La prise en charge de la douleur est une préoccupation quotidienne des équipes soignantes de notre établissement. Elles s’engagent à vous donner toutes les informations utiles. Une douleur peut survenir après une intervention chirurgicale, pendant un examen ou durant des situations particulières (transport, séances de rééducation….). La douleur altère le confort et la qualité de vie, diminue votre énergie et se répercute sur votre quotidien.  Il existe plusieurs types de douleurs que l’on distingue par leur origine, leur durée, leur intensité… 


REGLES DE VIE INTERNE


Alcool, nourriture, fleurs, animaux

Vous ne devez faire entrer dans l’établissement aucune boisson alcoolisée, ni aliment particulier sans en demander au préalable l’autorisation à l’équipe soignante. Merci d’éviter, également, les fleurs très parfumées ainsi que les fleurs en pot pour des raisons d’hygiène.
Les animaux ne sont pas admis à l’intérieur de l’hôpital.

Autorisation de sortie

Sous certaines conditions, le médecin peut vous délivrer une autorisation de sortie pendant la durée de votre hospitalisation. Une notification de décharge de responsabilité est à signer auprès de l’infirmier (ère) .

Dépôt de valeur

Il vous est vivement conseillé de ne conserver avec vous ni argent, ni objets précieux, ni bijoux. Au début de votre séjour, vous êtes invité à confier vos valeurs au service des admissions qui les déposera à la trésorerie principale de Brie-Comte-Robert. L’Hôpital décline toute responsabilité en cas de perte ou de vol.

Trésorerie Principale
37 rue du Général Leclerc  - 77170 Brie-Comte-Robert
tél. 01 64 05 00 97
Du lundi au vendredi de 8 h 45 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h.




Hygiène corporelle

Le respect des règles d’hygiène est primordial à l’hôpital. Veillez à une hygiène corporelle satisfaisante (toilette quotidienne, hygiène bucco-dentaire, port de linge de corps propre, lavage des mains…).

Liberté de circulation

Si votre état de santé le permet, vous êtes autorisé à quitter votre chambre pour vous promener au sein de l’établissement. Cependant, nous vous remercions de bien vouloir signaler votre absence au personnel soignant du service.

Médicaments

Toute médication en cours doit être signalée à l’équipe soignante dès votre arrivée. Il faut remettre les médicaments à l’infirmière qui vous les restituera à la sortie.

Pourboire

Les pourboires aux personnels ne sont pas autorisés.

Repos

Il vous est demandé de respecter le repos des voisins de chambre en évitant de faire du bruit. Il convient d’utiliser avec discrétion les appareils de radio et de télévision, de limiter les communications téléphoniques tard le soir ou tôt le matin et de respecter les heures de visite.

Respect des personnes, du matériel et des locaux

Il vous est demandé de respecter les autres patients et le personnel. De même, le respect des locaux et du matériel mis à votre disposition est nécessaire au bon fonctionnement des services et contribue à rendre votre séjour plus agréable.

Tabac

En vertu de la loi du 10 janvier 1991 et du décret n°2006-1386 du 15 novembre 2006, fixant les conditions d'application de l'interdiction de fumer dans las lieux affectés à un usage collectif.
Depuis le 01 février 2007, il est strictement interdit de fumer dans l'enceinte de l'hôpital.
L'établissement de santé a mis en place une signalétique rappelant cette interdiction de fumer, fixer par l'arrêté du 22 janvier 2007.
Le non respect des disposition de lutte contre le tabac entre autre est passible d'amende : 68 € à l'encontre des contrevenants à l'interdiction de fumer (patients, personnels, visiteurs).

Sécurité incendie

Toutes  les  dispositions  réglementaires  en  vigueur  en  matière  de  sécurité  incendie  sont  respectées. L’établissement dispose d’un système de détection incendie. Les plans d’évacuation et les consignes de sécurité sont affichés dans chaque service.

Téléphone mobile

Vos téléphones personnels et ceux de vos visiteurs doivent être maintenus en position arrêt.

Visite

Les visites de vos parents et proches sont autorisées tous les jours de 13 heures à 20 heures. Nous vous conseillons d’éviter les visites de plus de deux personnes. Dans leur intérêt, les enfants de moins de deux ans sont interdits dans les chambres.



VOTRE SORTIE    

Modalités de sortie

Le médecin du service fixera la date de votre sortie en fonction de votre état de santé.

Si vous demandez à sortir contre avis médical, nous vous demanderons de signer une décharge de responsabilité. Si vous rentrez à domicile ou en maison de retraite, votre médecin traitant recevra les indications nécessaires pour poursuivre la surveillance et les traitements éventuels jusqu’à complète guérison.

Les sorties s’effectuent à partir de 14 heures. Votre médecin traitant pourra toujours prendre contact avec le médecin qui vous a suivi ,pendant votre séjour. Les certificats médicaux doivent être demandés à la secrétaire médicale du service où vous avez séjourné.

Lors de votre admission un livret d'accueil vous a été remis. A l'intérieur se trouve un questionnaire de sortie.
Ce questionnaire est nécessaire pour connaître votre satisfaction sur votre séjour. N'oubliez pas de le remplir et de le remettre à notre personnel.
La rédaction de ce questionnaire de satisfaction permet  à l'établissement d'améliorer le service rendu au patient.

Sur votre demande, le service des admissions vous remettra personnellement un bulletin de situation, exigé par les organismes de sécurité sociale, mutuelle ou compagnie d’assurance, employeur.

Mode de Transport

Si votre état de santé l’exige, le transport peut être effectué par ambulance sur prescription médicale uniquement. 



INFORMATIONS
ET DROITS DU PATIENT


Accès au dossier administratif

Votre dossier administratif est consultable au service des admissions.

Accès au dossier médical

L’ensemble des informations relatives au traitement et aux soins qui vous ont été délivrés, est rassemblé dans un dossier personnalisé dont le contenu est couvert par le secret médical. Le dossier est, à l’issue de votre hospitalisation, conservé par l’établissement.

Vous pouvez avoir accès à votre dossier médical directement ou par l’intermédiaire d’un médecin que vous aurez désigné. La communication peut se faire par consultation sur place ou par envoi postal du dossier. La délivrance de photocopies et les frais postaux seront facturés. Une demande d’envoi doit faire l’objet d’un courrier adressé au directeur de l’établissement.

Anonymat

Le patient peut exprimer lors de son admission le souhait de ne pas voir sa présence divulguée.

Charte du patient hospitalisé

Les droits essentiels des personnes hospitalisées sont regroupés dans une charte du patient hospitalisé qui comprend 11 principes généraux .

La charte du patient hospitalisé est consultable sur le site du Ministère de la Santé. Pour visionner la charte , cliquer sur le lien suivant : 

Commission des Relations avec les Usagers et de la Qualité de la Prise en Charge

La commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge veille au respect des droits des usagers et facilite leurs démarches. L’ensemble des plaintes et réclamations ainsi que les réponses qui leur sont apportées sont tenues à sa disposition.
La commission examine les plaintes et réclamations qui ne présentent pas le caractère d’un recours gracieux ou juridictionnel et veille à ce que toute personne soit informée sur les voies de recours et de conciliation possibles.

La commission contribue également par ses avis et propositions à l’amélioration de la politique d’accueil et de prise en charge des personnes malades et de leurs proches.

Président de la commission  : Jacques ADAM, directeur
Médiateurs : Docteur ANTOLINI (suppléant : Docteur COUSSEMENT), Pierrette VALLEE (suppléante : Marie-Elyse SIMAO) .
Représentants des usagers : Marie-Paule LEFEVBRE, Jean-Louis BIZOUARD.

Confidentialité

Si vous le souhaitez, aucune information ne sera transmise à votre entourage sur votre état de santé.

Consentement du patient

Aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être réalisé sans le consentement libre et éclairé du patient. Ce consentement peut être retiré à tout moment. Si le patient n’est pas en état d’exprimer sa volonté, c’est la personne de confiance, désignée par le patient, qui sera consultée.

Les mineurs et les majeurs sous tutelle doivent consentir à l’acte dans la mesure de leur aptitude à exprimer leur volonté et à participer à la décision.

Le médecin peut se dispenser d’obtenir le consentement des titulaires de l’autorité parentale ou du tuteur  dans les cas où le patient mineur ou majeur protégé a exprimé sa volonté de garder le secret sur son état de santé et dans le cas où le traitement ou l’intervention s’impose pour sauvegarder la santé du patient.


Hospitalisation d’un majeur protégé

Le majeur protégé bénéficie d’une information médicale et sociale appropriée. Pour ce qui concerne le principe général du consentement préalable, le médecin doit tenir compte de l’avis de l’incapable majeur.

Toutefois, dans certains cas précisés par le juge, il convient de recueillir également le consentement des représentants légaux. Le médecin responsable a la capacité de saisir le procureur de la République si la santé ou l’intégrité corporelle du majeur protégé risque d’être compromise par le refus du représentant légal ou l’impossibilité de recueillir le consentement de celui-ci.

Personne de confiance

La loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades prévoit que toute personne majeure peut désigner une personne de confiance qui peut être un parent, un proche ou le médecin traitant.

Cette personne de confiance sera consultée dans le cas où vous seriez hors d’état d’exprimer votre volonté et de recevoir l’information nécessaire.

Si vous le souhaitez, cette personne de confiance pourra vous accompagner dans vos démarches et assister aux entretiens médicaux afin de vous aider dans vos décisions.

La désignation de la personne de confiance doit être faite par écrit. Elle figurera dans votre dossier médical.

Plaintes et réclamations

Tout usager peut exprimer oralement ses griefs auprès des responsables des services de l’établissement. Il peut également adressé une plainte ou une réclamation écrite au directeur de l’établissement ou demander que sa plainte ou réclamation verbale soit consignée par écrit pour être transmise à la direction.

L’usager a également la possibilité de saisir un médiateur de la commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge. Dans ce cas, le directeur joindra l’avis de la commission à sa réponse.

Traitement informatisé de données

Les données concernant le patient font l’objet d’un traitement automatisé dans les conditions fixées par la loi
Informatique et Libertés du 6 janvier 1978.

Ces données sont transmises au médecin responsable de l’information médicale de l’établissement et sont protégées par le secret médical. Le patient peut, directement ou par l’intermédiaire d’un médecin désigné par lui à cet effet, exercer son droit d’accès et de rectification de son dossier.

Le patient a le droit de s’opposer, pour des raisons légitimes, au recueil et au traitement des données nominatives le concernant.